L’actualité fait souvent état de la présence de pesticides dans nos aliments et d’une façon plus générale, de leurs effets négatifs sur notre alimentation et sur l’organisme. Ces produits chimiques sont largement utilisés dans l’agriculture intensive actuelle, si bien que de nombreux aliments présentent encore des traces lorsqu’ils parviennent jusqu’à notre assiette. Afin de limiter ce contact indésirable, et consommer le moins possible de pesticides au quotidien, il existe des méthodes efficaces à mettre en place qui visent à nettoyer ces aliments. Voici comment nettoyer de manière efficace les pesticides des fruits et des légumes.

Pourquoi et comment nettoyer les fruits et légumes

Les pesticides

Les pesticides sont des produits chimiques qui peuvent se retrouver malgré nous dans nos assiettes, et plus globalement dans notre alimentation. De nombreux fruits et légumes sont concernés et contaminés aux pesticides. Pourtant, certaines le sont plus que d’autres. Pour une alimentation saine et afin d’éviter toute ingestion de produits chimiques, préférez des produits issus de l’agriculture biologique.

Des produits chimiques dans nos assiettes

Les pesticides sont des substances chimiques qui sont habituellement utilisées afin de combattre des organismes considérés comme étant « nuisibles ». La racine du mot pesticide est donc composée de « pest + cida ». « Pest » vous vient de la langue anglaise et signifie : nocif (ou nuisible), tandis que « cida » provient du latin et correspond au verbe tuer. On comprend donc facilement la mission portée par ces produits utilisés dans l’agriculture.
En effet, l’agriculture intensive, qui définit notre culture de la nourriture et notre alimentation actuelles utilise très largement ces produits chimiques. À terme, des résidus de ces substances subsistent sur nos aliments. Aujourd’hui, on considère que plus de la moitié des fruits et légumes produits dans le cadre d’une agriculture intensive en contiennent. Seulement, certains fruits et légumes les absorbent plus que d’autres et donc, ils sont plus concernés par le besoin de nettoyage.

Les fruits et légumes les plus touchés

Les fruits et légumes pollués aux pesticides sont pour la plupart ceux qui sont le plus largement consommés au quotidien. Bien souvent, des traces de plusieurs dizaines de substances chimiques sont retrouvées sur les fruits et légumes analysés. Il s’agit donc d’un mélange de produits que l’on retrouve sur les fruits et légumes, et rarement d’une seule substance.
Parmi les fruits les plus pollués aux pesticides, on retrouve les pommes, les fraises, les pêches, ainsi que les abricots, le raisin et la myrtille. En ce qui concerne les légumes, les plus touchés sont le céleri, les concombres, les piments, les petits pois, les tomates-cerises, les épinards, le poivron, les laitues, les pommes de terre et le chou. Ces deux petites listes ne sont pas exhaustives, sachant qu’aujourd’hui deux tiers des fruits et près de la moitié des légumes sont concernés.

Les aliments les moins touchés

D’autre part, certains fruits sont moins touchés par les pesticides. On peut donc consommer plus sereinement, même si un nettoyage peut également s’avérer nécessaire. Il s’agit essentiellement de fruits exotiques tels que les kiwis, les ananas, les pastèques, les pamplemousses, les melons, la papaye ou encore les mangues. Les avocats sont également moins concernés par la pollution aux pesticides.
On retrouve aussi quelques légumes qui présentent une contamination aux pesticides moins importante : les asperges, les aubergines, les champignons, les oignons, les patates douces, le chou-fleur et le maïs doux.
En tous les cas, si vous n’achetez pas vos fruits et légumes bio, il vous faudra les laver si vous souhaitez enlever (du moins en partie) les pesticides qu’ils abritent. Le nettoyage de vos aliments sera d’autant plus important si vous souhaitez également consommer leur peau, qui reste malgré tout une importante source de nutriments et de vitamines.

Laver efficacement les fruits et légumes

Pour nettoyer les pesticides de nos fruits et légumes, il existe donc quelques méthodes qui se révèlent le plus souvent très efficaces. Bien sûr, il n’est pas vraiment question d’utiliser du savoir, mais des ingrédients dont on dispose généralement à la maison. Pour être sûr des fruits et légumes que nous consommons, il faut impérativement les laver avant de les consommer. Dans ce cas, il faut savoir que les passer sous l’eau ne sert absolument à rien.

Le vinaigre blanc ou de cidre

Le vinaigre blanc est le produit indispensable à la maison. Il est extrêmement polyvalent et permet de tout nettoyer, du sol au plafond. Mais il s’avère également très efficace lorsqu’il est question de nettoyer les fruits et les légumes qui pourraient présenter des traces de pesticides.
Le vinaigre blanc est un peu moins cher que le vinaigre de cidre. Son odeur est d’ailleurs très désagréable, mais elle disparaît à mesure que le vinaigre sèche. Ces deux types de vinaigre sont très efficaces pour venir à bout des pesticides pouvant être présents sur les fruits et légumes. Ainsi, pour obtenir une dilution à 10 %, il faudra compter un verre de vinaigre équivalent à vingt centilitres pour deux litres d’eau.
Pour les épinards et les laitues, qui sont souvent pollués aux pesticides, il permet aussi d’éliminer les limaces et les insectes qui peuvent se retrouver dans les feuilles.

Le bicarbonate de soude ou le gros sel

Pour obtenir une solution efficace et capable de venir à bout des résidus de pesticides présents sur nos aliments, il est possible de diluer deux à trois cuillères à soupe de bicarbonate de soude ou de gros sel dans un litre d’eau. Il faudra ensuite laisser tremper les fruits et légumes durant une demi-heure environ. Enfin, il faudra aussi les rincer à l’eau claire et les sécher convenablement. Ce temps de trempage constitue la meilleure méthode pour nettoyer les pesticides présents sur les fruits et légumes.
Si vous n’avez pas le temps de les laisser tremper, il est possible de frotter votre pomme ou n’importe quels fruits ou légumes à la peau suffisamment épaisse avec une pincée de bicarbonate de source puis de la rincer avant de la consommer. Il existe des brosses spéciales qui peuvent être trouvées en magasin bio et dans les boutiques de certaines grandes enseignes.

Le pamplemousse et le bicarbonate de soude

L’extrait de pamplemousse allié au bicarbonate de soude permet également de nettoyer vos fruits et légumes de leurs pesticides. Pour créer un désinfectant maison, il vous faudra mélanger une vingtaine de gouttes d’extrait de graines de pamplemousse avec une cuillère de bicarbonate de soude, mais aussi une tasse d’eau et une tasse de vinaigre.
Ensuite, il faudra mélanger le tout afin d’obtenir une solution homogène qui sera placée dans un spray. Ce dernier vous servira à asperger vos fruits et légumes avant de les consommer. Par ailleurs, il vous est aussi possible de laisser tremper vos aliments durant une heure entière dans cette solution afin d’obtenir un résultat immédiat et efficace.

Le jus de citron

L’utilisation du jus de citron pour laver les pesticides présents sur les fruits et légumes s’apparente grandement à celle du vinaigre de cidre ou du vinaigre blanc.
Pour l’utiliser, il faudra donc diluer une vingtaine de centilitres de jus de citron dans deux litres d’eau et laisser vos fruits et légumes tremper durant une demi-heure. Vous pouvez aussi optimiser le lavage de vos aliments en les frottant directement dans votre solution à l’aide d’une brosse spécifique ou d’une brosse à ongles. Ensuite, rincez vos fruits et légumes à l’eau claire, et séchez-les dans un torchon parfaitement propre. Vous pouvez ainsi les consommer plus sereinement.

Les fruits particuliers

Certains fruits et légumes sont dotés d’une peau très fine ou au contraire, plutôt épaisse. Pour ces aliments, il faudra appréhender le problème des pesticides avec un peu plus de rigueur.

Les fruits aux peaux épaisses

Pour les fruits et légumes dotés d’une peau particulièrement épaisse, comme celle de la pomme de terre, du concombre ou de la pomme, et notamment si vous souhaitez en consommer la peau, trente minutes de trempage seront absolument nécessaires.
Il est aussi possible de les frotter sous l’eau avec une brosse à légumes spéciale ou à ongles. Ensuite, il faut prendre soin de bien les rincer à l’eau claire afin de s’assurer que les saletés ne viennent pas s’y déposer à nouveau. Enfin, il faudra les sécher correctement et dans un torchon propre. Cette technique qui mêle plusieurs étapes dont le trempage, le frottage, le rinçage et le séchage permettent d’éliminer jusqu’à 70 % des pesticides présents sur les fruits et légumes.

Une peau trop fine

Certains fruits comme les myrtilles ou les fraises font partie des plus touchés par les pesticides et pourtant, ils ne supportent pas le trempage. Leur peau est bien trop fine pour être étanche, si bien que les fruits se gorgent rapidement d’eau. Pour les consommer sans avoir à ingurgiter les pesticides qui vont avec, il est impératif de les choisir bio. Même s’ils sont un peu plus chers, les fruits bio sont bien plus savoureux.
Comme ils ne sont pas traités aux conservateurs, ils s’abîment plus vite. Il faut donc prendre soin d’acheter la juste quantité nécessaire lors de ses courses.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici