Notre alimentation est à la base de notre santé. Adopter une bonne alimentation est le meilleur geste qu’il nous est possible de faire pour notre corps. Or, en ces temps modernes, nous consommons majoritairement des aliments qui acidifient notre organisme et qui dérèglent notre équilibre acido-basique. Fort heureusement, nous pouvons le restaurer notamment grâce aux jus de légumes et de fruits.

Combattre l’acidité grâce aux jus de légumes

L’équilibre acido-basique : qu’est-ce que c’est ?

Notre santé dépend en grande partie de la capacité de notre corps à conserver son équilibre acido-basique. Notre organisme gère constamment nos apports acides et basiques. Ces derniers sont liés à notre métabolisme et à notre alimentation. La notion d’équilibre acido-basique est ainsi reliée à l’aptitude de notre corps à maintenir l’équilibre entre l’alcalinité et l’acidité. Notre alimentation est donc un facteur privilégié dans ce processus. Tous les aliments sont soit basiques, soit acides. Mais il faut rappeler que le métabolisme génère aussi des déchets acides.

Nos cellules fonctionnent de manière optimale en fonction d’un potentiel hydrogène (pH) bien spécifique. Lorsque ce dernier varie, nos cellules sont perturbées et ne parviennent plus à assurer pleinement leurs fonctions et leurs rôles. Notre corps est équipé de systèmes de régulation performants et ces derniers maintiennent l’équilibre acido-basique de manière constante. Or, il arrive que l’équilibre se rompe.

Les causes de l’acidification de l’organisme

Dès lors que notre corps produit et reçoit plus d’éléments acides qu’il est capable d’éliminer, l’équilibre se rompt. Les molécules neutralisantes stockées dans l’organisme vont être sollicitées, à l’image du potassium de nos muscles et du calcium de nos os (Potassium bicarbonate attenuates the urinary nitrogen excretion that accompanies an increase in dietary protein and may promote calcium absorption. Ceglia L, Harris SS, Abrams SA, et al. 2008). Les déchets acides transitent par le biais du sang et le tissu conjonctif les stocke. Ce tissu a pour mission de relier et de soutenir nos organes.

Ainsi, notre alimentation est le principal facteur de l’acidification du corps. Notre métabolisme produit un taux de déchet inoffensif pour notre santé, qui s’élimine naturellement (hormis dans le cas des acidoses métaboliques). Or, une alimentation acidifiante va provoquer une rupture de l’équilibre et peut avoir des effets à long terme dévastateurs sur notre santé. Nous courrons alors un risque de déminéralisation.

équilibre acido-basique

Les risques de la rupture de l’équilibre acido-basique

À court terme, ce type de déséquilibre peut rapidement se compenser, notamment grâce au travail des reins. Il n’entraîne donc aucun problème majeur s’il peut être géré par l’organisme. Or, une alimentation acidifiante maintenue durant des années peut avoir de plus lourdes conséquences. Au fil du temps, les déchets acides s’accumulent et menacent notre santé. Ils peuvent notamment provoquer une AML (acidose métabolique latente) qui influe sur la nutrition des cellules et le transport de l’oxygène dans l’organisme. Année après année, notre activité enzymatique diminue et le système immunitaire se fragilise. Dès lors, les maladies trouvent en notre corps le terrain propice où se développer.

L’un des risques les plus connus porte notamment sur la santé osseuse (The acid-base hypothesis: diet and bone in the Framingham Osteoporosis Study, Tucker KL, Hannan MT, Kiel DP 2001). L’alimentation acidifiante serait donc un facteur favorable au développement de l’ostéoporose. L’alcalinisation du corps fragilise nos os sur un long terme. Par ailleurs, elle serait aussi à l’origine d’un terrain acide propice au développement de plusieurs types de cancers, mais la science n’a pas encore permis de le prouver (C. Bonnafous, L’équilibre acido-basique, Grancher). On ne connait pas encore très bien tous les risques liés à l’acidification du corps. Mais il ne fait aucun doute que ce phénomène est néfaste pour notre santé. Dans le doute, il est préférable de maintenir un équilibre idéal entre les aliments alcalins et acides.

Comment savoir si notre équilibre est rompu ?

Il arrive que la rupture de l’équilibre acido-basique s’accompagne d’une fatigue et du développement de maladies ou de troubles. Il est possible de réaliser un test urinaire chez soi, à l’aide de bandelettes, pour savoir si notre équilibre est rompu. Le test se déroule durant au moins une semaine : les urines seront testées matin, midi et soir. Un pH normal ou légèrement alcalin est situé entre 7,32 et 7,42. Si les urines présentent régulièrement un pH inférieur à 6, alors elles signalent un sujet en acidose. Au fil du temps, le corps produit des signaux d’alerte qui doivent vous permettre de réagir.

Les jus de légumes pour restaurer l’équilibre acido-basique

Les meilleurs aliments alcalins sont les légumes, et plus spécialement les légumes verts et feuillus. Quelques fruits peuvent aussi se montrer efficaces dans la lutte contre l’acidité de l’organisme. Vous pourrez consommer vos jus dans le cadre d’une cure de remise en état de votre équilibre acido-basique. Accompagnez-les d’une alimentation équilibrée, composée majoritairement d’aliments alcalins pour multiplier leurs effets. Ces jus peuvent être consommés à tout moment, notamment le matin.

équilibre acido-basique

Les jus de légumes verts pour oxygéner l’organisme

De tous les aliments, ce sont les légumes feuillus, verts et colorés qui sont réellement alcalinisants. Le kale, les épinards, les haricots, les choux… Sous la forme d’un jus, ils permettent de revigorer l’organisme, mais surtout de lui apporter une grande quantité de nutriments comme des vitamines, des sels minéraux, des oligo-éléments et des antioxydants.

En effet, comme nous l’avons vu, l’acidose a pour effet de réduire nos réserves de sels minéraux et de nutriments. Nous devons combler ces pertes par des apports suffisants et ainsi permettre à notre corps de maintenir l’équilibre. Il est important de privilégier les aliments riches en sels minéraux, en vitamines et en oligo-éléments. Et dans ce cadre, ce sont les légumes et les fruits qui sont les plus efficaces.

En cas d’acidose, il faudra modifier vos habitudes alimentaires et laisser une plus large place aux légumes et aux fruits. Si vous ne les aimez pas ou si vous avez du mal à en consommer régulièrement, les jus peuvent vous y aider. En effet, ils permettent de consommer uniquement les nutriments des aliments, ce qui les rend plus aisés à consommer tout au long de la journée. Associez les fruits et les légumes basifiants pour créer des jus agréables, bénéfiques et capables de restaurer votre équilibre acido-basique !

Les meilleurs aliments alcalins

Si votre métabolisme fonctionne correctement, alors il est en mesure d’éliminer les déchets acides qu’il produit. Ainsi, l’acidose et le déséquilibre acido-basique sont causés par une alimentation mal maitrisée, et donc trop acide.

Les légumes et les fruits sont des aliments basifiants, aussi dits « alcalinisants ». Ils sont riches en sels minéraux comme le fer, le calcium, le potassium le souffrent, le phosphore, le sodium, le magnésium, le manganèse, etc. Le citron, qui est acide au goût, fait partie des aliments basifiants les plus efficaces qui soient. Les légumes (et les légumes verts) sont connus pour leur action sur l’équilibre acido-basique : les choux, les endives, la patate douce, les betteraves, les carottes, les pommes de terre, les épinards, les brocolis, etc. Du côté des fruits, il faudra privilégier les agrumes (dont le citron), les pommes, les poires, les amandes, le raisin, les figues, les mûres, les fraises, les framboises, le melon, etc.

Enfin, en ce qui concerne le reste des aliments à consommer, on retrouve les huiles pressées à froid, les céréales complètes, les condiments (épices, herbes aromatiques), les protéines (notamment végétales), le sucre complet, les laitages de brebis ou de chèvre…

équilibre acido-basique avec les jus

Les aliments à éviter

Parmi les aliments qu’il faut éviter (puisqu’acides pour l’organisme) se trouvent les protéines animales, les produits transformés en industrie, les produits laitiers, l’alcool, la farine, le pain… Ces aliments ne doivent pas excéder 10 % de notre alimentation. Une fois digérés, ces aliments deviennent acides et favorisent l’acidification de l’organisme. Bien choisir ses aliments est donc très important. Dans la même logique, il faut éviter les boissons gazeuses. Enfin, on trouve aussi le blanc d’œuf, le sucre sous toutes ses formes, les céréales et les légumineuses, dans une moindre mesure.

Comment rétablir l’équilibre acido basique ?

Les jus de légumes sont l’une des options les plus efficaces pour restaurer l’équilibre acido-basique de notre organisme. Ils peuvent aussi s’accompagner de bonnes habitudes alimentaires et d’une meilleure hygiène de vie. Dans ce sens, un régime a vu le jour : il s’agit du régime acido-basique. Ce dernier se base sur l’idée que l’acidité de notre sang est à l’origine de divers problèmes : hypertension artérielle, fatigue, ostéoporose…

Acheter des jus alcalinisants

Dans le commerce, vous pourrez trouver des jus de légumes alcalinisants prêts à boire. Tous ne se valent pas : choisissez des produits naturels, issus de l’agriculture biologique. Ils ne doivent pas contenir d’ingrédients autres que les légumes et les fruits utilisés dans leur conception. Les jus de légumes et de fruits doivent être naturels, extraits à froid de manière à conserver l’ensemble des nutriments contenus dans les ingrédients. Vérifiez la provenance des aliments et assurez-vous de privilégier de bons produits.

Recettes de jus de légumes

Jus de légumes verts

À la maison, vous pouvez créer votre propre jus de légumes alcalinisant. Pour cela, vous devrez réunir quelques ingrédients et un extracteur de jus.

  • Un concombre ;
  • Deux carottes ;
  • Quatre feuilles de chou frisé ou une poignée d’épinards ;
  • Un demi-citron vert ;
  • Un morceau de gingembre long de deux centimètres.

Pour votre recette, préférez des aliments issus de l’agriculture biologique. Des produits gorgés de pesticides et de produits chimiques ne feraient qu’aggraver le pH du corps ! Lavez vos fruits et légumes, et placez-les dans l’extracteur de jus. Consommez-le rapidement pour profiter des nutriments du jus !

équilibre acido-basique avec les jus

Milk-shake de citrons

Pour cette seconde recette, vous aurez besoin de :

  • Un demi-avocat ;
  • Une demi-noix de coco ;
  • Un concombre ;
  • Quatre cuillères de lait de coco ;
  • Une cuillère de Stevia (facultatif) ;
  • Un quart de citron vert ;
  • Un demi-citron jaune ;
  • Une pincée de sel.

Encore une fois, privilégiez des aliments biologiques. Décortiquez votre noix de coco et préparez le reste des aliments pour les placer dans l’extracteur de jus. Une fois votre jus prêt, il faut le consommer sans trop attendre ! Avec cette recette, vous profiterez des bienfaits du citron et notamment de son pouvoir basifiant !

Pour conclure

Si vous souffrez d’acidose ou avez un doute sur votre équilibre acido-basique, vous pouvez dès à présent consommer des jus de légumes et de fruits variés. Multipliez vos apports en nutriments grâce aux jus et comblez les potentiels manques de minéraux causés par la rupture de l’équilibre acido-basique avec différents jus de légumes et de fruits. Face à l’acidification du corps, les jus sont vos meilleurs alliés santé !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici