Connu depuis plus de 5 000 ans souvent présent dans la composition des jus de fruit et de légume, le gingembre propose différents bienfaits sur l’organisme. Les connaître permet de mieux l’utiliser au quotidien, et cela donne également des raisons supplémentaires de l’intégrer dans vos jus ! Alors, de quoi se compose le rhizome ? Et quels sont ses bienfaits pour notre santé?

Le gingembre

Le gingembre est une plante millénaire, utilisée depuis bien longtemps dans la cuisine et la médecine asiatique. Son nom scientifique est « Zingiber officinale » et il appartient à la famille des Zingiberacea. Le gingembre est une plante vivace tropicale que l’on utilise le plus souvent en tant qu’épice. C’est essentiellement le rhizome de plante que l’on utilise. Depuis longtemps, cette plante sert à traiter des maux variés, comme les troubles gastriques et digestifs. On lui attribue aussi des propriétés aphrodisiaques importantes et plusieurs autres bienfaits pour la santé. Depuis des milliers d’années, le gingembre est présent dans les remèdes et les cuisines traditionnels d’Asie.

Ainsi, le gingembre se consomme en poudre et frais (en lamelles ou en morceaux). On peut aussi trouver du gingembre confit dans le commerce. Nous vous recommandons de l’utiliser en morceaux et en poudre, pour l’ajouter à un jus de fruits et de légumes. Notre association favorite est d’ailleurs celle entre le gingembre et le citron !

La composition du gingembre

Le rhizome de cette plante se compose en majeure partie d’eau, de glucides et de fibres. On retrouve également des vitamines, qui sont les vitamines B1, B2, B3, B5, B6, B9, A, C et E. L’acide folique (vitamine B9) y est présent en quantités très intéressantes. De plus, le gingembre contient également des sels minéraux et oligo-éléments, tels que le zinc, le fer, l’iode, le phosphore, le magnésium, le sodium et le calcium. On peut trouver de l’huile essentielle, de la résine, des graisses, des protéines et de l’amidon dans sa composition. À cela viennent s’ajouter le gingérol, le paradol, le zingérone et le shogaol, des principes actifs à l’origine de nombreuses vertus de la plante.

bienfaits du gingembre

Les bienfaits du gingembre sur la santé

L’étonnante composition de la plante vient expliquer les vertus et propriétés du rhizome. Voici donc un détail des principaux bienfaits du gingembre sur la santé.

Des effets anti-inflammatoires et antidouleur

Le gingembre dispose de propriétés anti-inflammatoires importantes que la science a déjà permis de démontrer au cours de nombreuses études. Ce rhizome s’avère aussi efficace que les médicaments courants utilisés pour réduire les douleurs menstruelles chez les femmes, ainsi que d’autres types de douleurs (1). On l’utilise aussi couramment dans le cadre du traitement des douleurs causées par des lésions musculaires (2). Cette plante agit dans la réduction des douleurs musculaires et notamment celles qui surviennent à la suite d’une activité physique intense ou prolongée. Dans ce cadre, l’efficacité du gingembre serait similaire à celle des médicaments anti-inflammatoires disponibles dans les pharmacies, comme l’ibuprofène et l’aspirine.

Depuis longtemps, le gingembre s’utilise tel un remède traditionnel contre l’arthrite et les douleurs de la maladie. Les études cliniques menées jusqu’ici ont montré des résultats très prometteurs. En Asie, et plus particulièrement en Chine, le gingembre se consomme en infusion et en cataplasmes aux multiples usages. On l’applique par exemple sur les reins afin de traiter les douleurs articulaires et les raideurs. Des études ont été réalisées sur l’efficacité de ce cataplasme. Les résultats démontrent un effet réel sur la douleur, mais aussi sur la vitalité et le moral des patients (3).

Une plante pour prévenir le diabète

On considère le gingembre comme une plante vivace, disposant d’effets aussi puissants que diversifiés sur l’organisme. Les chercheurs se sont donc penchés sur l’efficacité de la plante face à différentes maladies, notamment contre le diabète de type 2 et ses symptômes. Une consommation régulière de gingembre permet de réduire le taux de glycémie à jeun des patients diabétiques. De plus, cela permet également de diminuer les taux d’hémoglobine glycquée et d’améliorer la résistance à l’insuline de ces personnes (4). Ainsi, il est possible de consommer ce rhizome dans une logique préventive et curative du diabète de type 2.

bienfaits du gingembre

Les effets du gingembre sur la digestion

Comme plusieurs autres épices, le gingembre dispose d’un effet stimulant sur la sécrétion de bile. Il stimule aussi les activités de plusieurs enzymes digestifs, présents dans notre organisme. De cette manière, le rhizome de la plante favorise une meilleure digestion, qui est également plus rapide (5). Par ailleurs, la consommation de gingembre entraîne un meilleur fonctionnement du foie et une accélération du processus digestif. On observe généralement ces bienfaits dans le cadre d’une consommation importante de cette racine.

Des effets contre les nausées et les vomissements

Cette plante vivace est mondialement connue pour ses bienfaits face aux nausées et aux vomissements. On dit qu’elle possède des propriétés antiémétiques, et qu’elle peut alors prévenir et bloquer les nausées. Le gingembre est donc efficace contre les nausées et les vomissements qui surviennent au début d’une grossesse (6) (7). De plus, on prête au gingembre la capacité de traiter les nausées qui surviennent chez les personnes atteintes de mal de transport (8). Enfin, il s’utilise aussi contre les nausées et les vomissements touchant les patients à la suite d’une chirurgie (9).

Par ailleurs, la chimiothérapie, qui est un traitement puissant et invasif pour les patients, entraîne généralement des effets indésirables. Parmi eux, on retrouve les nausées et les vomissements. En 2010, une étude a mis en évidence l’efficacité de la plante chez les jeunes adultes et les enfants, afin de réduire les effets du traitement (10). En règle générale, le rhizome de la plante permet de prévenir la plupart des troubles digestifs et de lutter contre, quelle que soit leur origine.

Les effets antioxydants du gingembre

Dans la composition de cette racine asiatique se trouvent de nombreux composants antioxydants. Ces derniers agissent dans notre organisme en protégeant nos cellules des effets néfastes des radicaux libres. Les radicaux libres ne sont autres que des molécules réactives qui s’impliquent directement dans le développement de maladies associées au vieillissement. Il peut s’agir de maladies cardiovasculaires et de cancers divers, par exemple (Antioxidants and prevention of chronic disease. Crit Rev Food Sci Nutr. Willcox JK, Ash SL, Catignani GL. 2004). Le rhizome compte une quarantaine de composés antioxydants différents. Certains seraient également capables de résister, mais aussi de se libérer durant la cuisson. Cela explique en grande partie que le rhizome, même cuit, dispose de propriétés antioxydantes importantes.

bienfaits du gingembre

Dans ce cadre, gingembre et citron s’allient parfaitement. Une boisson contenant gingembre et citron peut se consommer pour profiter des bienfaits de ces deux aliments. Gorgé de vitamines et d’antioxydants, le citron s’avère tout aussi bénéfique à la santé que le gingembre. N’hésitez pas à ajouter une pincée de gingembre dans votre jus de citron !

Les autres bienfaits du gingembre

La plante possède un effet important sur la libido des femmes comme des hommes. Avec le ginseng, il est souvent cité parmi les meilleurs aphrodisiaques du monde ! Ces effets sur les fonctions sexuelles sont connus depuis longtemps. Dans la médecine traditionnelle chinoise, on utilise couramment cette plante afin de traiter la plupart des troubles de la sexualité. De plus, la plante vivace possède une vertu fluidifiante sur le sang, notamment lorsqu’on la consomme dans de grandes quantités.

Par ailleurs, il est intéressant de préciser que les chercheurs cherchent à déterminer les possibles effets anti-cancer du rhizome. Ces propriétés pourraient être dues à la présence de gingérol dans la plante (11). Enfin, un essai publié en 2008 démontrait alors l’efficacité de cette plante pour réduire les taux de lipides sanguins dans l’organisme (12).

Conseils liés à la consommation de gingembre

Comment choisir son gingembre ?

En Europe, le rhizome de la plante peut se trouver frais ou en poudre. On le trouve dans la plupart des enseignes de supermarchés, dans les magasins bio et les boutiques de spécialités asiatiques. Vous pourrez aussi trouver du gingembre confit. Confit, en épice et frais, cet aliment doit provenir de ses contrées d’origine, et donc d’Asie. Il doit avoir subi un processus de transformation naturel et provenir d’une agriculture saine et durable : l’agriculture biologique. Nous vous conseillons de choisir un gingembre de bonne qualité à ajouter à vos jus de fruits et de légumes pour profiter des réels bienfaits de la plante. Enfin, vous pourrez aussi trouver cette plante en compléments alimentaires et en infusions.

Les contre-indications

Le gingembre est une plante naturelle, qui présente néanmoins quelques contre-indications. Les personnes qui suivent un traitement pour des problèmes de coagulation doivent éviter d’en consommer. Ses propriétés pourraient aggraver les troubles déjà présents. Si vous suivez un traitement de cette nature, demandez toujours l’avis de votre médecin avant de vous complémenter. De plus, en raison de ses vertus stimulantes sur la production de bile, le rhizome n’est pas recommandé aux personnes qui rencontrent des problèmes au foie.

Une consommation importante de cette plante peut entraîner des occlusions intestinales aux personnes qui souffrent d’ulcères. Enfin, il n’est pas rare d’accompagner la perte de poids avec une consommation de gingembre et de citron. Les personnes qui cherchent à prendre du poids ou qui souffrent de sous-poids doivent éviter d’en consommer.

bienfaits du gingembre

À hautes doses, le gingembre peut entraîner des contractions utérines. Les femmes enceintes qui souhaitent profiter de ses propriétés antiémétiques doivent respecter les doses recommandées, et en parler à leur médecin. Il faudra également éviter le gingembre au cours des dernières semaines de la grossesse.

Ce qu’il faut retenir

Le gingembre est une plante particulièrement bienfaisante pour notre corps. Il agit à différents niveaux et démontre une certaine polyvalence. Le rhizome s’intègre alors parfaitement dans vos jus de fruits et de légumes, et dans de nombreuses recettes de cuisine. Associez gingembre et citron pour profiter pleinement de ses bienfaits !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici